Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

mercredi, 18 août 2010

Sondage : En sortant du palais ce soir, @eliodirupo...


ElioDiRupo.jpegCe matin, un amusant sondage tourne via le site de microblogging Twitter. réalisé par @somebaudy. Baudoin Van Humbeeck de son vrai nom propose de donner son avis sur la tournure des événements à la sortie du Palais royal ce soir.

Au moment d'écrire ces lignes, Elio Di Rupo sera pour 44% des votants encore formateur après sa rencontre avec le Roi cet après-midi. 29% pensent qu'il ne sera plus préformateur. 6% seulement pensent qu'il sera chargé d'une mission de formation.

 

Capture d’écran 2010-08-18 à 13.46.22.png

 

Il n'est ici évidemment pas question de véritable sondage scientifique, mais bien d'un clin d'oeil humoristique en cette période turbulente dans le monde du show politique belge. L'auteur de la blague ironise même sur le fait que ce sondage se retrouve sur le site de La Libre, en imitant un journaliste imaginaire : ‎"50 petits rigolos sur un réseau social ont cliqué sur un sondage en ligne. Selon ces polilologues en herbe Elio Di Rupo prolongera sa mission. En direct des grilles de Laeken, c'était (ndlr. : truc machin), à vous les studios".

Au moins, cela aura éveillé l'imagination de certains. Parmi les réponses farfelues, deux personnes estiment en effet qu'il aura un grand sourire ou un noeud papillon à la sortie du palais. Amis de la farce : à vos claviers !

Participez au sondage

Claire Huysegoms

L'humeur d'Oli du jour :

humeur_245.jpeg

 

Suivez Politic Twist sur Twitter et rejoignez la page fan sur Facebook.

 

12:17 Publié dans Stûûts belges | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : elio |  Facebook

mardi, 17 août 2010

Bruxelles et la Wallonie zappées de la carte british

 

Large map of Flanders.gifPromouvoir la Flandre sur un site Internet britannique, tout en écartant Bruxelles et la Wallonie de la carte de la Belgique, est-ce possible ? "Non, peut-être ?!".

Au pays surréaliste belge, on ne s'étonne presque plus de rien. Ce matin, il nous a été rapporté via le site de miccroblogging Twitter que le site visitflanders.co.uk a laissé libre court à son imagination quant à la réalisation de sa carte de la Flandre.

Comme vous pouvez le remarquer, Bruxelles se trouve dorévanant en région flamande. Cramponnez-vous à votre paquet de frites, car il y a plus fort encore : le mot "Wallonie" a été rayé de la carte, un "Belgium" le remplaçant. Le site vise à promouvoir la région flamande, certes. Ceci dit, ils pourraient tout de même faire preuve de plus de neutralité et d'objectivité, non ?

Pas de marche arrière prévue cependant du côté des Britishs. Leur vision particulière de la Belgique avait déjà été pointée du doigt en avril dernier, lors de la parution de leur brochure. Cela devient presque un marronnier, la géographie de la Belgique se voit en effet régulièrement mise à mal.

Petit rappel des bourdes. Au même mois d'avril, les infografistes de TF1 avaient emmêlés leur pixels en inversant la Wallonie et la Flandre. Plus au Nord, la NOS, la télévision néerlandaise avait offert la côte belge à la Wallonie. Bien plus tôt, en décembre 2009, la Flanders House de New York avait plus directement encore envoyé une invitation présentant également une carte tronquée de la Belgique. En juillet de cette année, Neckermann avait également écarté la capitale de la carte nationale, sans gène aucune. Et parce qu'il vaut mieux en rire qu'en pleurer, cet été toujours, des illustrateurs s'en étaient donnés à coeur joie sur Facebook en publiant eux aussi des cartes complètement déjantées de la Belgique.

Aujourd'hui, les réactions des politiques ne se sont pas fait attendre. Christos Doulkeridis, Ministre-Président de la Cocof, en charge du tourisme, de l'enseignement et du budget se dit effaré : "La première fois, la Flandre a parlé de méprise, je veux bien admettre. Ensuite, l'erreur d'un Tour-Opérateur a été justifiée par un problème avec un fournisseur. Cette fois, la coupe est pleine !".

Le Ministre-Président révolté ajoute également que "rien ne peut plus empêcher de penser à une stratégie délibérée, une volonté profonde de présenter la Flandre comme étant un pays à part entière, annexant Bruxelles sans scrupules. C'est particulièrement interpellant en cette période de négociations institutionnelles."

A noter également, le site de la promotion de la Wallonie se laisse aussi complètement aller. Sur sa carte sous l'onglet "getting there", on apprend que la Flandre ne possède plus que deux villes : Ostende et Bruges.

Belgium overview map.png

 

 

"Last but not least", les webmasters du site europa.eu n'ont, eux non plus, pas le compas dans l'oeil...Même si ils annoncent clairement qu'il s'agit d'une carte de la Wallonie, il n'y avait, à mon sens, pas la nécessité de placer un énorme "BELGIQUE" en gras en plein milieu de la Wallonie. Tout ceci n'est pas fort pédagogique et porte à confusion, non ?

wall-1.gif

Décidément, on n'est pas aidés.

Claire Huysegoms

 

EN SAVOIR PLUS

La solution de Neckermann : effacer Bruxelles !

Une nouvelle carte de la Belgique sans Wallonie, ni région bruxelloise !

Suivez Politic Twist sur Twitter et rejoignez la page fan sur Facebook.

lundi, 16 août 2010

La traduction : le nerf des négociations

image001111.jpeg IL FAUDRA ÊTRE ATTENTIF AUX TEXTES ET A LA MANIERE AVEC LAQUELLE ILS SONT TRADUITS.... MEFIANCE....

Claire Huysegoms

Suivez Politic Twist sur Twitter et rejoignez la page fan sur Facebook.

dimanche, 15 août 2010

Quel mandataire exerce quel mandat dans quel organisme ou institution ?

ok.jpgAfin de rendre les mandats de nos gouvernants plus transparents, le site Politifacts a mis à jour un outil de recherche très pratique ce dimanche 15 août. En un clic, vous pouvez accéder à des informations concernant tous les citoyens. Autrement dit, voici le "who's who" des mandataires.

Les données présentées sur Politifacts sont issues de la publication du 13 août au Moniteur belge des déclarations annuelles des mandats. Un moteur de recherche permet de connaître précisément les mandats affectés à une personnes. La recherche peut également s'effectuer par organismes.

Le site Politifacts a été réalisé par des citoyens désirant agir au lieu de râler sur les dysfonctionnements de la société. Quant à la base de données rendue publique aujourd'hui, elle a été effectuée dans un but d'information au sens noble du terme : "Cette information est un acquis et une exigence démocratiques. La démocratie n'est pas un droit acquis, un bien donné, c'est une vigilance de tous les instants, un progrès permanent, difficile, complexe." peut-on lire sur leur site.

Ce service citoyen existe depuis un an, je vous invite à  le découvrir gratuitement sur la Toile dès maintenant.

 

Claire Huysegoms

EN SAVOIR PLUS

Par ailleurs, une initiative similaire cumuleo.be existe aussi. Merci à Fred pour cette précision.

 

Suivez Politic Twist sur Twitter et rejoignez la page fan sur Facebook.

vendredi, 13 août 2010

Le compteur de la Belgique sans gouvernement !

joker.jpgCela fait deux mois que nous sommes sans gouvernement. Pour marquer le coup, RTBFLabs a voulu le rappeler à l'aide de ce petit compteur. J'apprécie cette petite "joke" en ce vendredi 13 ;) Pas vous ?

Claire Huysegoms

 

 

 

 

 

Joyeux vendredi 13 Mister Papillon !

humeur_242.jpegLes humeurs d'Olivier, toujours en plein coeur de l'actu ! Découvrez tous ses dessins sur www.humeurs.be.

 

Claire Huysegoms

11:34 Publié dans Stûûts belges | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : elio |  Facebook

La N-VA recrute l'oncle de la princesse Mathilde ?

large_352476.jpegL'oncle de la princesse Mathilde, le comte Henri d'Udekem d'Acoz, a sollicité une carte de parti à la N-VA. Celui qui se dit "conservateur de droite et flamingant" est cependant "pour la monarchie".

Le comte Henri d’Udekem d’Acoz, l’oncle de la princesse Mathilde, envisage très sérieusement de s’affilier à la N-VA, rapportent vendredi les journaux du groupe Sud Presse et Het Laatste Nieuws.

L’oncle était, jusqu’en 2005, bourgmestre de Poperinge (localité proche d’Ypres) et étiqueté CD&V, mais il a sollicité une carte de parti à la N-VA.

Interrogé sur le sujet, l’intéressé s’est dit « contre l’éclatement de la Belgique et pour la monarchie », tout en assurant être « un conservateur de droite et un flamingant ». « Peu après les élections, j’ai eu un entretien avec un parlementaire de la N-VA nouvellement élu. Je me suis rendu compte que j’avais de la sympathie pour ce parti et que, en tant que Flamand, je me retrouvais dans les grandes lignes de son programme », a-t-il expliqué.

Quant à Bart De Wever, il se réjouit de cette nouvelle adhésion. « Le comte est bienvenu chez nous. Parmi les quelque 1,2 millions d’électeurs de la N-VA, il ne sera sans doute pas le seul à avoir des sympathies pour la maison royale », a-t-il affirmé.

Belga

Suivez Politic Twist sur Twitter et rejoignez la page fan sur Facebook.

10:03 Publié dans Stûûts belges | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : n-va |  Facebook

La N-VA et ses casseroles nazies

Bart_De_Wever-34ea5.jpegComment jeter de l'huile sous le feu en quelques images ? Le site www.francophonedebruxelles.be a démontré que c'est un jeu d'enfants.

Prenez un parti flamand de droite, très à droite, de préférence sous les feux des médias. Si le personnage central ressemble à un bonhomme de dessin animé, c'est encore mieux. Ensuite, recherchez les vieilles casseroles (tout ce qui touche au nazisme ça marche toujours). Pour finir, collez le tout et ça fait une belle vidéo ! Comptez ensuite sur la magie du buzz, et elle se retrouvera relayée par d'autres sites !

Par contre, si vous désirez mieux comprendre le clivage entre les francophones et les néerlandophones de Belgique, je vous propose de zapper la vidéo et de lire l'ouvrage suivant, à lire facilement en pdf sur le net (cliquez sur "publicatie downloaden" en haut à gauche de la page).

EN SAVOIR PLUS

Elst WITTE et Harry VAN VELTHOVEN, "Langue et politique. La situation en Belgique dans une perspective historique", Editions VUB Press, 1999.

Claire Huysegoms

Suivez Politic Twist sur Twitter et rejoignez la page fan sur Facebook.

jeudi, 12 août 2010

Quizz : connaissez-vous la géographie de la Belgique ?

carte-belgique.pngBruxelles, Verviers, Mons, Anvers, Bruges et Hasselt : "fingers in the nose" me dites-vous ? Ne soyez pas si sûr de maitriser la géographie de la Belgique...

Le but du jeu proposé sur jeux-geographiques.com est de désigner où se situe la ville indiquée. Mon score perso, je le garde pour moi, tellement il est "nul, nul et archi-nul !!!". Pour mieux comprendre cette dernière expression, je vous invite à revoir un extrait du magnifique film "Dikkenek". ;)

Bon amusement !

Jouez maintenant.

Claire Huysegoms

Suivez Politic Twist sur Twitter et rejoignez la page fan sur Facebook.

11:27 Publié dans Stûûts belges | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : quizz |  Facebook

mercredi, 11 août 2010

Tour de Belgique à pied en cours

yeah.jpgUn Liégeois de 24 ans allie le geste à la parole en assouvissant son rêve : faire le tour de la Belgique à pied !

Benoît Michotte entreprend un tour des frontières belges à la sueur de ses seules jambes. Le compteur final affichera 1,500 km en deux mois, et des souvenirs incommensurables plein la tête. L'audacieux jeune homme compte en effet s'inviter chez les habitants des terres wallonnes et flamandes, à l'instar de l'émission “J'irai dormir chez vous”.

Un blog hébergé sur le site de La Libre Belgique, ainsi qu'un groupe Facebook permettent de prendre des nouvelles du Liégeois, qui marche “à votre rencontre !”.

En chambre ou sous tente, l'aventurier a jusqu'ici toujours réussi à se loger sans débourser le moindre “euro cent” au Plat Pays. Il bénéficie d'un accueil agréable à la belge, pas toujours du premier coup cependant. Ses diverses rencontres lui ont permis entre autres d'être traité par un kinésithérapeute, de traire des vaches - sans oublier d'en goûter le lait - et de profiter d'un concert de reggae.

Sur son blog, l'idéaliste Benoît livre ses états d'âmes fluctuants : "le moral monte et descend toute la journée surtout que je suis encore obligé de prendre des routes à cause de propriétés privées. Je me perd encore un petit peu et m'énerve sur moi même : "Quelle idée de faire ce tour de Belgique à la c....". "

"Ik maak de ronde van Belgie met mijn geloofde" !

Son projet, il veut le vivre pleinement, c'est pourquoi, il ne s'est pas particulièrement préparé, explique-t-il. Il possède quelques notions de néerlandais, heureusement, sa copine qui l'a rejoint dans l'aventure en Flandre aidera le wallon à mieux se faire comprendre. Benoît n'a pas non plus élaboré de préparation physique particulière. Sa motivation et son désir de découvrir son pays différemment sont définitivement son réel carburant.

 

Claire Huysegoms

Suivez Politic Twist sur Twitter et rejoignez la page fan sur Facebook.

08:49 Publié dans Stûûts belges | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : ben |  Facebook