Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

jeudi, 16 septembre 2010

Bilan fédéral depuis 2007 : méga stûût !

A découvrir sur le blog En Attendant La Fin Du Monde.

Claire Huysegoms

Retrouvez Politic Twist sur Facebook et Twitter

plomberie.jpeg

05:46 Publié dans Stûûts belges | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : blog |  Facebook

mercredi, 15 septembre 2010

Leterme malmené par la BBC

Leterme rudement questionné par la BBC.jpegLe Premier ministre démissionnaire, Yves Leterme, a été quelque peu malmené par un journaliste de la BBC World, qui l’a interrogé sur la situation belge et sur certaines de ses déclarations relatives aux francophones.

 

Interviewé par un journaliste de la BBC World, Yves Leterme s’est efforcé de lui expliquer pourquoi la Belgique a besoin d’une sixième réforme de l’État. Le chef du gouvernement avait accepté de participer à l’émission Hardtalk, dans le cadre de laquelle il a été questionné par le journaliste Steven Sackur.

Lors de l’entretien, ce dernier compare l’attitude des Flamands à l’égard des francophones à celle de pays riches refusant de se montrer solidaires avec les plus pauvres. Il revient aussi de façon agressive sur les propos de M. Leterme quant à la capacité intellectuelle des francophones d’apprendre le néerlandais.

M. Leterme répond en se défendant d’avoir manqué de respect envers les francophones. Il accuse le journaliste de donner une image caricaturale de la Belgique. « Il existe des différences socio-économiques entre les deux parties du pays, qui justifient des transferts de compétences », affirme M. Leterme. « Nous verrons si on peut trouver un compromis sur une sixième réforme de l’État ». L’interview sera diffusée à plusieurs reprises sur BBC World ce jeudi.

 

Belga

 

 

Retrouvez Politic Twist sur Facebook et Twitter

lundi, 13 septembre 2010

« Bienvenue en Belgique » Vlaamse versie !

uman_bienvenue.jpegSouvenez-vous, nous vous avions parlé de la chanson de Uman : "Bienvenue en Belgique". Voici à présent  la version bilingue avec Flip Kowlier, rappeur flamand. En ligne dès ce 14 septembre !

Claire Huysegoms

Retrouvez Politic Twist sur Facebook et Twitter

 

19:03 Publié dans Stûûts belges | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : uman |  Facebook

jeudi, 09 septembre 2010

Parodie : "Elle parle trop la Laurette"

large_442674.jpegParodie de Gennaro Amoruso sur Laurette, "Elle parle trop la Laurette" sur la chanson de Marc Lavoine, "Elle a les yeux revolver".

Retrouvez Gennaro sur Radio Quartz, que je trouve quand même dur aujourd'hui avec Laurette. Moi, je la trouve très élégante !


podcast

C.H.

Retrouvez Politic Twist sur Facebook et Twitter

mercredi, 08 septembre 2010

J-86 : Politic Twist ne rend toujours pas le clavier

31222_125872634099614_124849090868635_208948_6983844_n.jpegLes jours défilent, et Politic Twist ne rompt pas. Petite histoire de la création du blog.

Initialement, j'avais lancé Politic Twist dans l'idée de couvrir les élections anticipées du 13 juin 2010 et ses résultats. En tant que Web Editrice chez IPM (Lalibre.be et DHnet.be), ce blog visait à apporter un autre regard sur la politique durant une période déterminée. Mais les événements que vous connaissez m'ont permis, pour mon plus grand plaisir - même si je regrette profondément cette crise pour le bien-être du pays -, de poursuivre l'aventure.

De billet en billet, avec le temps qui m'est imparti, j'essaie de livrer quotidiennement des petits clins d'oeil sur le monde politique. Un peu de légèreté dans cette actualité parfois très lourde et compliquée, mais pourtant incontournable en tant que citoyen belge, me semblait manquer sur la Toile.

Aujourd'hui, le blog, au début uniquement disponible sur La Libre, l'est également sur la DH. L'équipe rédactionnelle s'est également étoffée. Un autre passionné de politique, Web Editeur chez IPM lui aussi, a accepté de me rejoindre. La plume de Valentin Dauchot ne manquera pas d'ajouter davantage de "twisteries" sur ce blog. Pour ma part, malgré mes disponibilités moins flexibles, je continuerai à écrire de temps à autre : je crois que je suis devenue accro !

Je tiens à remercier ici tout ceux qui ont appuyé ce petit projet, au succès tout relatif, mais que Valentin et moi-même portons à présent tous deux avec une grande motivation. Merci de nous suivre, de nous partager vos coups de coeur et vos coups de gueules ainsi que vos bonnes idées.

 

Claire Huysegoms

 

EN SAVOIR PLUS

D'où vient le nom "Politic Twist" ?

Profil LinkedIn de Claire Huysegoms

Retrouvez Politic Twist sur Facebook et Twitter

lundi, 06 septembre 2010

La Belgique "ingouvernable" selon le Financial Times

financial_times.jpgSamedi soir, alors que les médias belges déployaient tous les efforts à coup d'éditions spéciales en tous genre pour faire part de la crise politique à son apogée depuis quelques mois, à l'étranger, les analyses commencent doucement à prendre forme ce week-end.

Le Financial Times a par exemple publié ce dimanche un article selon lequel la Belgique serait ingouvernable. Selon le site anglais, nous serions, tout comme nos voisins néerlandais, incapables de former une coalition. La politique de notre pays est décrite comme "torturée" et "introvertie". Le site économiste nous apprend aussi qu'aux Pays-Bas et en Belgique la tendance se dessine vers un futur post-moderne, celui où finalement, les citoyens se rendent compte qu'ils n'ont pas besoin de gouvernement.


Claire Huysegoms

EN SAVOIR PLUS :

Lire l'article "The ungovernable Low countries", The Financial Times

Retrouvez Politic Twist sur Facebook et Twitter

samedi, 04 septembre 2010

Francophones et néerlandophones, une vision différente de la gestion de leurs mandats ?

cum.jpgRécemment, je vous avais parlé du site Politifacts et de Cumuleo. Aujourd'hui, ce dernier publie une analyse des cumuls des mandats au Nord et au Sud du pays.

Communiqué de Cumuleo :


L'analyse des mandats exercés en 2009 par les mandataires du nord et du sud du pays met en exergue des différences substantielles. Simple coïncidence ou réelle vision communautaire différente ?

Analysons plus en détails...

Les mandataires néerlandophones sont plus nombreux que leurs homologues francophones, rien de surprenant dans ce constat. Au niveau national, 54,1 % des mandataires sont néerlandophones, 44,2 % sont francophones et 1,7 % sont germanophones (voir le détail).

Les francophones aiment les mandats non rémunérés alors que les néerlandophones privilégient les mandats rémunérés

En moyenne, un francophone cumule 7,3 mandats alors qu'un néerlandophone se limite à 6,4 (voir le détail).

D'où provient cette différence ?

Paradoxalement, les mandataires néerlandophones cumulent sensiblement plus de mandats rémunérés. 3,4 pour être précis. En la matière l'écart avec les francophones est faible puisqu'ils les talonnent avec une moyenne de 3,3 mandats rémunérés.

La différence est nettement plus marquée au niveau des mandats non rémunérés. L'écart entre francophones et néerlandophones est cette fois de 1 mandat (33 % d'écart). Les francophones cumulent en moyenne 4 mandats non rémunérés contre 3 pour les néerlandophones (voir le détail).

Les francophones acceptent donc plus de mandats périphériques, ce que sont le plus souvent les mandats non rémunérés, alors que les néerlandophones se concentrent d'avantage sur leurs mandats principaux.

Cette analyse est confirmée par la répartition des mandats au sein de chaque communauté. Les francophones cumulent plus de mandats non rémunérés (4) que de mandats rémunérés (3,3). La tendance est inversée au nord de la frontière linguistique puisque les néerlandophones répartissent leur agenda entre 3 mandats bénévoles et 3,4 mandats rémunérés.

Cette différence est à ce point marquée que, bien que les francophones soient moins nombreux, ils ont exercés en 2009, 1271 mandats non rémunérés de plus que leurs homologues du nord du pays (voir le détail).

Les mandataires néerlandophones moins ouvert à la transparence

En 2009, 4,7 % des néerlandophones ont fait l'impasse sur leur liste de mandats et 1,7 se sont «abstenus» de déposer leur déclaration de patrimoine.

Ces chiffres sont sensiblement plus faibles pour les francophones avec respectivement 3,7 % de mandataires en défaut pour la liste de mandats et 1 % au niveau de la déclaration de patrimoine.

Cette tendance se confirme si l'on regarde les chiffres globaux sur les 6 années pour lesquelles nous possédons des données. Les mandataires ayant été au moins une fois en défaut de dépôt de la liste des mandats sont au nombre de 15,6 % côté néerlandophone contre 12,5 % côté francophones. Tendance identique en matière de déclaration de patrimoine, avec respectivement 15,7 % de néerlandophones en défaut et 12,2 % de francophones.

Rappelons que les mandataires en défaut reçoivent un rappel par recommandé de la Cour des comptes, ils peuvent donc difficilement invoquer un oubli ou un manque de connaissance de leurs obligations légales.

EN SAVOIR PLUS

Consultez l'ensemble des statistiques communautaires actualisées sur Cumuleo.

 

Claire Huysegoms

mercredi, 01 septembre 2010

Les problèmes communautaires vus du Congo

654kroll8.jpgPetite interview qui met en avant l'avis d'un Congolais sur la difficulté en Belgique de se mettre d'accord.

Ce témoignage ne représente pas l'avis de tous les Congolais. Il résume la différence entre la notion de "peuple" et de "communauté". Malgré son côté réducteur d'une problématique plus complexe, je trouve ce clin d'oeil sympathique , pas vous ? :)

Claire Huysegoms

Suivez Politic Twist sur Twitter et rejoignez la page fan sur Facebook.

05:53 Publié dans Stûûts belges | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : congo |  Facebook

lundi, 30 août 2010

Le papillon sous toutes les coutures

1.jpgDepuis quelques semaines, on ne voit plus que lui. Rouge, bordeaux, parfois doté de petits pois, le papillon d'Elio Di Rupo me fascine. Que se cache-t-il derrière ce simple accessoire ? Pourquoi le papillon ? Quel papillon pour quelle occasion ? Tentative de réponse en images.

Le "noeud pap'" est, parait-il, complètement désuet. Pourtant, à part Elio Di Rupo, ce bout de tissu trouve encore des clients. Fort apprécié dans le monde du divertissement, ce sont particulièrement les clowns qui l'affectionnent le plus. Stan Laurel  du duo "Laurel et Hardy" perdrait probablement tout son charisme sans son noeud papillon.

pap.jpg

D'autres corps de métiers semblent aussi plus à même de représenter une cible des vendeurs de papillons. Certains médecins ont jetté leur dévolu sur le mignon petit objet, se détournant de la cravate baladeuse, cette dernière réputée pas très hygénique par les patients.

Le papillon est également l'attirail des gens désirant soigner particulièrement leur apparence lors d'occasions spéciales. Pas de smoking sans papillon, cela va de soi. Les retaurants sont aussi des nids à noeuds pap' . Les serveurs empapillonés évitent de cette manière les pires maladroitesses que je vous laisse le plaisir d'imaginer.

1.jpgA signaler également, les Chipendales ont aussi craqué pour le morceau de tissu en forme de volatile poétique. Bref, le papillon fait partie intégrante de la vie de beaucoup de personnes et n'est pas prêt de disparaitre.

Claire Huysegoms

Suivez Politic Twist sur Twitter et rejoignez la page fan sur Facebook.

jeudi, 26 août 2010

Rudy Aernoudt, la nouvelle tendance hip hop ?

rudy.jpgVoici une nouvelle chanson de Gennaro Amoruso. Le thème : l'actu toute chaude du PP sous le rythme du titre hip hop en vogue cet été, "Désolé" de Sexion d'assaut. "Ouaaaaais gros !"

Ecoutez la parodie : "Rudy Aernaudt, désolé" de Gennaro Amoruso :
podcast

 

REFRAIN : "Et on veux que tu quittes le parti

t'as vraiment dit trop de conneries

Mon ptit Rudy Aernoudt Désolé

On r'sent comme une envie t'isoler"

Voici la version originale :

N'hésitez pas à nous écrire à politic.twist@gmail.com

Claire Huysegoms

Suivez Politic Twist sur Twitter et rejoignez la page fan sur Facebook.