Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

lundi, 31 mai 2010

Politico-buzz : le Docteur-sénateur Destexhe

alain.jpgAu tour d'Alain Destexhe de buzzer. Son stétoscope sur l'affiche avec le slogan "soignons la Belgique"est assez original. Faites place au Dr House de la politique :

 

Politico-buzz : Sois belge et ... Courtois !

Superbe vidéo remake de la chanson "Ca m'énerve" de Helmut Fritz. La politique se déchaîne sur le net !

Mesdames et messieurs, veuillez faire péter le volume et apprécier l'audace d'Alain Courtois.

Suivez Politic Twist sur Twitter et rejoignez la page fan sur Facebook.

dimanche, 30 mai 2010

Un gars, une fille revisité par Flahaut et Smets

ps.jpgLes tracts sont de sorties. Ici, André Flahaut et Laurence Smets n'ont pas trouvé ringard d'imiter Jean Dujardin et Alexandra Lamy, les comédiens de la série "Un gars, une fille". Photo diffusée sur Twitter par Tano29.

Ce petit clin d'oeil humoristique de la part d'André Flahaut et Laurence Smets me fait rire ! Dommage qu'ils n'aient pas été jusqu'au bout de la démarche. Mais il n'est pas trop tard, j'attends avec impatience une version "Un gars une fille dans la salle de bain" des deux candidats PS.

D'ailleurs, si leur conseiller en com' traîne sur mon blog, je tiens d'ores et déjà à le remercier et à lui proposer mes services pour le montage de la vidéo. Merci de me contacter au plus vite à politic.twist@gmail.com. Je suis extrêmement sérieuse !

 

 

Pour plus d'information concernant le choix des slogans de Monsieur Flahaut, je vous conseille cette vidéo où il retrace l'évolution de ses messages politiques. "Après l'opération Flahaut Dispo en 2008, Flahaut au Boulot en 2009, voici arrivé Allo Flahaut en 2010 !".

Suivez Politic Twist sur Twitter et rejoignez la page fan sur Facebook.

samedi, 29 mai 2010

Oliver Baum se lance dans l'info trafic

pp.jpg

Vu sur Twitter ce samedi, Olivier Baum (PP) informe de la présence d'affiches sur les routes. Marrant !  Il ne manque plus qu'un twitpic, mais je trouve qu'il est déjà bien parti. Bientôt, il pourra ajouter une ligne à son C.V. : journaliste d'information routière de campagne :-)


olivierbaum : Lutgen avait interdit l'affichage électoral en Wallonie, je viens de croiser une flopée d'affiches le long de la route waterloo/LaHulpe...

 

Suivez Politic Twist sur Twitter et rejoignez la page fan sur Facebook.

Politico-buzz : Olivier Arendt se prend pour Mac Gyver

mac.jpgOlivier Arendt (Ecolo) a diffusé une vidéo complètement décalée! Dans cette séquence sous forme de bande-annonce, il se compare carrément à Mac Gyver, l'aventurier super-bricoleur de la série culte américaine.

Je vous parlais hier de communication politique, avec le tract que j'estime être de mauvais goût de François Bellot. Voici un tout autre exemple, celui d'Oliver Arendt, 3ème suppléant à la Chambre qui se prend pour Mac Gyver.

Dans sa "vidéo-buzz", l'écolo s'est aventuré dans la jungle du ridicule sur le net. Je lui dis chapeau ! :)

 

Suivez Politic Twist sur Twitter et rejoignez la page fan sur Facebook.

 

vendredi, 28 mai 2010

Le Vlaams Belang au top sur Facebook

 

face.jpg

Vu sur De Standaard: tiens, le Vlaams Belang est le parti belge néerlandophone le plus populaire sur Facebook.

Suivez Politic Twist sur Twitter et rejoignez la page fan sur Facebook.

 

Bellot : la méga boulette sur Buizingen

ok.jpgIl ne faut pas avoir fait sciences-po pour savoir que mener à bien une campagne de communication en vue d'élections, cela ne s'improvise pas. Pourtant, je viens de découvrir le tract du bourgmestre de Rocherfort... avec stupéfaction !

Ce député fédéral, François Bellot (MR) a osé utiliser le drame de Buizingen pour attirer des voix. Par dessus quelques "photos souvenirs" de l'accident de train qui a causé la mort de 18 personnes et 162 blessés, on peut lire sur son tract : "Payer cher pour arriver en retard : ça suffit !".

L'auteur de ce que j'ai envie de qualifier de #megatwist, persiste et signe. M. Bellot a en effet défendu le choix des photos, en assurant qu'il se battait pour la sécurité sur le rail. "On ne voit pas de corps, aucune référence n'est faite à l'accident de Buizingen", a-t-il ajouté à l'agence Belga, en se disant déterminé à "aller au fond des choses".

Perso, le fond du panier, c'est sûr, je crois qu'il vient de le toucher. Je n'ose même pas imaginer la réaction des proches des victimes face à cette pub politique de mauvais goût. Quel culot ce Bellot !

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Suivez Politic Twist sur Twitter et rejoignez la page fan sur Facebook.

jeudi, 27 mai 2010

"Linkebèk" expliqué par les Français

 

Le reportage qui suit, "Les Miss de la crise" tente d'expliquer les problèmes linguistiques de la commune de "Linkebèk" , tout en montrant que les Belges "ont décidé d'en rire".

A part la prononciation amusante de la commune à facilités, on peut également souligner l'effort de l'infographiste. Cette fois-çi, la carte de la Belgique n'a heureusement pas été "twistée".

Cependant, je m'interroge. Que les Belges passent pour des clowns à l'étranger parce qu'ils organisent des concours de Miss  dès qu'un problème politique se pointe, cela vous plaît vous ? Autant j'aime rire de la politique en interne, autant cela me heurte à chaque fois que je vois des journalistes étrangers faire de gros raccourcis en couvrant l'actualité politique belge ... Mais faut dire ce qui est, on leur tend régulièrement des perches :)

 


 

Suivez Politic Twist sur Twitter et rejoignez la page fan sur Facebook.

L'été sera chaud

chaudok.jpgPolitic Twist vous avait prévenu, sur ce blog, je vous servirai de la politique principalement décalée où toutes les formes sont permises, à condition que l'on se lâche. Ce matin, Antoine Collard me propose aimablement de publier ce billet. Cet étudiant en journalisme en fin de parcours universitaire n'a pas encore de blog à son actif. Si vous désirez vous aussi sortir votre plume sur Politic Twist, vous êtes les bienvenus : politic.twist@gmail.com

Attention, notre belle démocratie est entrée dans une zone d’intenses turbulences. La fumée nauséabonde de l’éruption du volcan communautaire obscurcit une nouvelle fois sauvagement le ciel de l’entité de plus en plus abstraite qu’est l’  « Etat Belgique ».

Depuis juin 2007, les coulées de laves flamandes se heurtent à la glace francophone et des nuages de cendres épais générés par cette rencontre explosive mettent à mal l’aviation politique traditionnelle. Vols annulés… Retardés…  Autant de chantiers politiques laissés dangereusement en friche… En prétextant mettre en exergue leur insalubrité, cette affliction chronique paralyse nos institutions.

Le mal ronge jusqu’ à l’os les deux grandes communautés (et les germanophones ? qu’on les laisse en paix ceux là, pour une fois qu’une minorité ne semble pas transformer son particularisme en frustration nationaliste, touchons du bois et ne nous permettons aucun jugement). L’hypocrisie et le plus vil électoralisme populiste sont devenues les dénominateurs communs des politiques BELGES, qu’ils soient flamands ou francophones. Heureux les unitaristes, nos politiciens nous le montrent, nous possédons encore des atomes crochus.

Mais très honnêtement, nous pouvons les comprendre  nos hommes et femmes politiques ! Pourquoi chercher à se mettre d’accord  quand l’intransigeance est la seule « vertu » payante? Les claquages de portes d’un Open VLD colérique, les positions radicales d’un Maingain médiéval, les remises de couche à la louche d’un De Wever suintant la mauvaise foi : tout cela rapporte des voix ! Bingo. Pourquoi chercher un consensus quand il vous transformerait en traitre aux yeux de vos électeurs ? Soyons clairs : Joelle Milquet peut s’offusquer qu’on l’appelle Madame Non au nord, électoralement, elle n’en a  cure ! L’Ostendais qui la déteste ne peut la pénaliser lors de son passage aux urnes. Faire bonne figure devant sa communauté ne devrait pas suffire mais, quel malheur, cela constitue aujourd’hui la seule condition pour continuer à exister politiquement. On touche là au cœur du problème. L’électeur se retrouve face à des partis qui le caressent dans le sens du poil et peuvent se permettre d’oublier tout réalisme en matière communautaire.  Et quand les revendications diamétralement opposées viennent joyeusement s’emboutir les unes dans les autres dans un cadre qui n’a plus de négociation que le nom, quand tout capote, c’est toujours « l’autre communauté » qui est responsable. Mais il faut cesser de nous prendre pour des grues sans neurones. Il faut arrêter de faire miroiter le vieux wallon nostalgique avec la Belgique de Papa tout comme il faut éviter de faire croire au flamand égoïste qu’il peut rêver d’une onafhankelijke Vlaanderen met Brussel als hoofdstad. Cette joute d’idées inconciliables ne fait que renforcer  le poujadisme primitif… Quelle tristesse…

Ces élections anticipées amenées de la plus lamentable des façons, tous les partis en sont responsables. Qu’ils s’obstinent dans cette direction, qu’ils  fassent à nouveau oublier à leur électorat que les négociations se joueront aussi avec ceux d’en face, et notre pays connaîtra un nouvel été pourri, tout aéroport bloqué. Qu’ils tentent enfin de proposer à leurs électeurs un programme communautaire plus réaliste, en évitant de faire passer pour lâche ceux qui osent encore utiliser le mot concession, et le ciel se dégagera peut-être un tantinet… laissant aux vacanciers belges une lueur d’espoir de voir leurs vols reprendre.

 

Antoine Collard, qui trouve aussi qu'"il y a un twist" en politique belge.

Suivez Politic Twist sur Twitter et rejoignez la page fan sur Facebook.

mercredi, 26 mai 2010

Mon enfant Flamand me renie

gose.jpgIl y a quelques jours jours, j'ai enfin dégoté un Flamand sur adopterunbflamand.be !

Ce site, une des initiatives cocasses de la campagne électorale, permet aux Wallons d'adopter un Flamand, et vice versa sur adopteereenfranstalige.be. Mon instinct maternel en a pris néanmoins pour son grade. Figurez-vous que ce Peter (nom d'emprunt, je protège ta vie privée mijn kindje), me nie littéralement !

Après lui avoir envoyé un message rédigé avec amour en néerlandais, j'attends toujours de ses nouvelles. Au rythme des "palam palam" de la musique de la vidéo d'accueil du site ... écoutée en boucle durant la rédaction de ce post, je reste forte. Mais rien n'y fait. Le silence de Peter me pétri de solitude ... Nous qui avions tant de choses à nous apprendre.

Peter, si tu m'entends, ik mis je !

Et vous, en avez-vous adopté, avez-vous eu plus de chance que moi ? Comment êtes-vous entré en contact ?

 

Suivez Politic Twist sur Twitter et rejoignez la page fan sur Facebook.