Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

vendredi, 17 septembre 2010

Quelque chose en nous... de Wallonie!

johnny.jpg

Incroyable! Bart et Elio se reparlent! André et Danny ne sont pas loin et pendant ce temps là, les appels à la création d'un "projet francophone" se multiplient dans les médias.

C'est qu'au vu de la situation actuelle, il ne serait pas inintéressant d'avoir un plan B!

Si sécession de la Flandre il y a, peut-on envisager la création d'un état Wallonie-Bruxelles? Faut-il privilégier une fédération ou un état unitaire qui conserverait le nom de "Belgique"?

Les opinions divergent, mais tous semblent d'accord sur une chose : Bruxelles ne peut demeurer seule.

Par conséquent, dans une optique d'information, Politic Twist explore cette semaine les deux régions à la recherche du fameux "ciment francophone" qui débouchera ou non sur ce fameux "couloir" à travers la Flandre.

Wallonie-Bruxelles, même culture?

Aujourd'hui, la Wallonie en chansons..

 

Le chant des wallons (avec sous-titres)

 

Johnny Version Wallonie

 

 

Valentin Dauchot

 

Retrouvez Politic Twist sur Facebook et Twitter

 

Commentaires

On pourrait demander l'avis des Bruxellois, svp? Parce que moi, j'en suis un et WalloBrux, j'en veux pas. J'aime la Wallonie et les Wallons mais je ne suis pas un Wallon. Ni un Flamand d'ailleurs. Bruxelles n'a de sens qu'en symbiose avec tout son hinterland, nord et sud, Bruxelles est métisse, et donc, amis flamands, amis wallons, les uns et les autres, bas les pattes, handen af! Bruxelles vous tend les mains mais ne se donne ni aux uns, ni aux autres. Bruxelles est à tout le monde.

Écrit par : charles | samedi, 18 septembre 2010

L'avis des Bruxellois effectivement. C'est vrai les Bruxellois ne se sentent ni Wallons ni Flamands, avant tout Bruxellois. Et c'est bien pourquoi Bruxelles est et restera une région en soi. Comme il est évident que Bruxelles devra être attachée soit à la Flandre, soit à la Wallonie, (qui veut terminer en condominium pour faire plaisir à Bart De Vark ?) la vraie question est : de qui sommes-nous, Bruxellois, les plus proches ? Pour ma part, ayant vécu en France et travaillé en Flandres, la réponse est tellement évidente ! Nos racines non seulement linguistiques mais aussi latines nous tournent d'avantage vers la Wallonie et la France que vers la Flandre, première région de culture germano-scandinave au-delà du 50ème degré N. La traduction effective de nos racines, c'est la langue française que nous partageons. Laissons nos amis flamands voguer vers leur fantasme orange, unissons-nous dans une francophonie moderne, ouverte, décomplexée, laissons nos talents rayonner au coeur d'une Europe elle aussi ouverte et volontaire, et sortons de la dynamique morbide qui prévaut depuis 60 ans. Une génération foutue, ça suffit. Vive la fédération Belgique Francophone !

Écrit par : bernard1070 | dimanche, 19 septembre 2010

Les commentaires sont fermés.