Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

jeudi, 19 août 2010

Un tour gratuit pour Papillon !

pict_251646.jpegLa journée d'hier fut longue pour tout une série de personnes : politiques, politologues, citoyens  et journalistes en quête de réponses. Notre Elio national continuera-t-il sa mission ? Plus important que cela : qu'en est-il des négociations ? Bref : mais où va-t-on "potferdek" ?

La conférence d'Elio Di Rupo à sa sortie d'audience avec le Roi au Palais était attendue depuis l'aube. Les médias de tous horizons faisaient le pied de grue et s'attendaient pour certains à un moment historique. Mais in fine, pas de grande nouvelle sous le Papillon. On reprend les mêmes et on recommence : Di Rupo poursuivra sa mission dès samedi.

Pourtant, toute la journée mercredi, les divers commentateurs ont bien dû filtrer quelques informations aux questions des citoyens (parfois étonnement posées sur le ton sportif. Exemple : "quels sont vos pronostics ?"). Mais bon, l'audience, les clics, tout ça... ça s'entretient, donc on répond ! Du coup, on a vu défiler des rumeurs de toute sorte, avec des sondages absolument pas scientifiques, relayé par des blogs complètement décalés, du grand n'importe quoi en somme ! :)

Puis le communiqué est tombé. "Bardaf". C'est reparti pour un tour, Elio Di Rupo restera préformateur, le Roi Albert II le lui a demandé. Comme l'a expliqué Pascal Delwit, politologue à l'ULB, nous entrons dans une "stratégie de pause, de blocage". En cause, la révision de la loi de refinancement désirée par les partis flamands, N-VA en tête qui ne plaît pas du côté francophone. Selon ces derniers, elle ne peut se faire au détriment des entitées fédérées, et en particulier des politiques publiques qu'elles mènent. Et oui, l'impôt des personnes physiques peut également appauvrir une Région.

Revenons à notre Elio. Il s'est donc vu offrir un petit tour de manège en plus dès ce samedi, youpie ! Par contre, pas de carotte pour les journalistes... un long jour sans pain en quelque sorte.

Plus sérieusement, le Souverain lui a exprimé sa confiance mercredi, ce que le préformateur a communiqué lors de la conférence du même jour, d'abord en néerlandais, puis en français. En somme, pas de quoi sortir les drapeaux au balconnet, même au 67 ème jour sans gouvernement. Personnellement, si Di Rupo remet le couvert, je crois que c'est un signe qu'il n'est pas tout à fait désespéré face au noeud politique belge actuel, non ? Suite au prochain numéro !

Claire Huysegoms

Suivez Politic Twist sur Twitter et rejoignez la page fan sur Facebook.

EN SAVOIR PLUS

BOCART Stéphanie, "Pour l'heure, on est dans un blocage", La Libre en ligne, 19 août 2010.

L'humeur d'Oli du jour :

humeur_246.jpg

 

10:40 Publié dans Stûûts belges | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : elio |  Facebook

Les commentaires sont fermés.