Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

mardi, 17 août 2010

Bruxelles et la Wallonie zappées de la carte british

 

Large map of Flanders.gifPromouvoir la Flandre sur un site Internet britannique, tout en écartant Bruxelles et la Wallonie de la carte de la Belgique, est-ce possible ? "Non, peut-être ?!".

Au pays surréaliste belge, on ne s'étonne presque plus de rien. Ce matin, il nous a été rapporté via le site de miccroblogging Twitter que le site visitflanders.co.uk a laissé libre court à son imagination quant à la réalisation de sa carte de la Flandre.

Comme vous pouvez le remarquer, Bruxelles se trouve dorévanant en région flamande. Cramponnez-vous à votre paquet de frites, car il y a plus fort encore : le mot "Wallonie" a été rayé de la carte, un "Belgium" le remplaçant. Le site vise à promouvoir la région flamande, certes. Ceci dit, ils pourraient tout de même faire preuve de plus de neutralité et d'objectivité, non ?

Pas de marche arrière prévue cependant du côté des Britishs. Leur vision particulière de la Belgique avait déjà été pointée du doigt en avril dernier, lors de la parution de leur brochure. Cela devient presque un marronnier, la géographie de la Belgique se voit en effet régulièrement mise à mal.

Petit rappel des bourdes. Au même mois d'avril, les infografistes de TF1 avaient emmêlés leur pixels en inversant la Wallonie et la Flandre. Plus au Nord, la NOS, la télévision néerlandaise avait offert la côte belge à la Wallonie. Bien plus tôt, en décembre 2009, la Flanders House de New York avait plus directement encore envoyé une invitation présentant également une carte tronquée de la Belgique. En juillet de cette année, Neckermann avait également écarté la capitale de la carte nationale, sans gène aucune. Et parce qu'il vaut mieux en rire qu'en pleurer, cet été toujours, des illustrateurs s'en étaient donnés à coeur joie sur Facebook en publiant eux aussi des cartes complètement déjantées de la Belgique.

Aujourd'hui, les réactions des politiques ne se sont pas fait attendre. Christos Doulkeridis, Ministre-Président de la Cocof, en charge du tourisme, de l'enseignement et du budget se dit effaré : "La première fois, la Flandre a parlé de méprise, je veux bien admettre. Ensuite, l'erreur d'un Tour-Opérateur a été justifiée par un problème avec un fournisseur. Cette fois, la coupe est pleine !".

Le Ministre-Président révolté ajoute également que "rien ne peut plus empêcher de penser à une stratégie délibérée, une volonté profonde de présenter la Flandre comme étant un pays à part entière, annexant Bruxelles sans scrupules. C'est particulièrement interpellant en cette période de négociations institutionnelles."

A noter également, le site de la promotion de la Wallonie se laisse aussi complètement aller. Sur sa carte sous l'onglet "getting there", on apprend que la Flandre ne possède plus que deux villes : Ostende et Bruges.

Belgium overview map.png

 

 

"Last but not least", les webmasters du site europa.eu n'ont, eux non plus, pas le compas dans l'oeil...Même si ils annoncent clairement qu'il s'agit d'une carte de la Wallonie, il n'y avait, à mon sens, pas la nécessité de placer un énorme "BELGIQUE" en gras en plein milieu de la Wallonie. Tout ceci n'est pas fort pédagogique et porte à confusion, non ?

wall-1.gif

Décidément, on n'est pas aidés.

Claire Huysegoms

 

EN SAVOIR PLUS

La solution de Neckermann : effacer Bruxelles !

Une nouvelle carte de la Belgique sans Wallonie, ni région bruxelloise !

Suivez Politic Twist sur Twitter et rejoignez la page fan sur Facebook.

Commentaires

Personne ne s'est jamais fait la réflexion que ce genre de cartes était probablement le produit de considérations marketing et non pas politiques ?

Imaginez, vous êtes anglais vous vous demandez ce qu'est la Flandre. Vous allez sur le net et là vous tombez sur un site vous montrant deux cartes - une de la région et une de la communauté - accompagnées d'une page de texte vous expliquant la nuance entre les deux. A cela s'ajoute un paragraphe étrange qui vous explique que vous atterrirez dans un aéroport nommé "Brussels Airport" situé en région flamande (Zaventem) alors qu'on vous a bien précisé que Bruxelles n'était pas en Flandre.

A part provoquer ennui, incompréhension et finalement désintérêt, je vois mal l'intérêt de fournir une telle masse d'information au quidam étranger. Pour plus de clarté, il est plus efficace d'aller directement à l'essentiel, réduire la rapport "signal/bruit" comme on dit dans le jargon.

A mon avis, il ne faut pas chercher plus loin la raison d'être de ces cartes.

Écrit par : N. Solys | mardi, 17 août 2010

Il y a aussi eu la version hollandaise sur NOS → http://nsm03.casimages.com/img/2010/04/28//100428061930578575924798.jpg

Écrit par : Corentin | mardi, 17 août 2010

Les flamands devraient mettre le sigle UBSW (Union des baronnies socialistes wallonnes) pour la Wallonie et le drapeau et la faucille comme emblême.

Je le voix plutôt comme une profécie que comme une insulte.

Écrit par : Vaessen | mardi, 17 août 2010

C'est également amusant de noter que la carte du site de promotion de la Wallonie considère que toute la zone des Pays-Bas située au nord du Rhin est recouverte par les eaux. J'espère que les hollandais ne s'en offusqueront pas ;-)

Écrit par : N. Solys | mardi, 17 août 2010

Tout ce que je peux en dire ,c'est que la Belgique est encore inconnue par bien des gens mais que nous avons fait connaissance avec les Papous ,c'est cela l'important !
Les cartes géographiques changent tellement vite quand on ne compte pas avec le clepsydre du temps!
Provoquer géographiquement est tellement préhistorique comme un homme qui sur une île déserte fait un plan avec un morceau de bois sur le sable dont la marée va venir effacer les lignes du temps!
Ma Belgique à moi ,c'est un petit pays gigantesque dans mon coeur d'enfant.

Écrit par : jacobs micheline | mercredi, 18 août 2010

Les commentaires sont fermés.